Retraités mal traités, ça suffit

Retraités mal traités, ça suffit

 Les organisations de retraités CGT, FO, FSU, FGRFP et LSR de Charente- Maritime appellent à se mobiliser massivement le 9 octobre 2018.

A LA ROCHELLE, PLACE DE VERDUN à 10H30  Tract1  Tract2 

A ROCHEFORT, PLACE COLBERT à 10H30  Tract1 Tract2

A SAINTES, le lieu et l’heure reste à déterminer cette semaine

Les retraités dans le viseur du gouvernement

Une nouvelle fois le gouvernement s’en prend aux retraités en les montrant du doigt et en s’ataquant à leur pouvoir d’achat. Rappelez-vous, il y a quelques semaines, Emanuel Macron parlait du « pognon de dingues » que coûteraient « les aides sociales ». Aujourd’hui il montre ce qu’il appelle les aides sociales : les pensions de retraite, les allocatons familiales, les APL, etc. Après la non revalorisaton des pensions pour 2018, après la hausse de la CSG de 1,7 point, c’est aujourd’hui l’annonce d’une revalorisaton de 0,3% en 2019 et 2020, très netement en dessous des prévisions de l’infaton. Entre juillet 2017 et juillet 2018, les prix ont augmenté de 2,3%, et, selon les prévisions l’infaton devrait être de 1,8% en 2019 et 2020.

Perte de pouvoir d’achat, entre 2018 et 2020 pour une pension mensuelle de 1500€ bruts,
soit environ 1375€ nets

Touche pas à ma pension de reversion

Le communiqué

Après la suppression par Nicolas Sarkozy en 2014 de la demi-part du quotient familial accordée aux veufs et veuves, suivie par le plafonnement des majorations pour enfants, c’est maintenant la pension de réversion qui est visée.
Depuis des années les différents gouvernements rêvent de la supprimer.
Chaque jour, nous avons une série d’annonces aussitôt démenties. Qui croire ? Ce qui est sûr, c’est que ce gouvernement a bien la volonté de réformer les pensions de réversion. Christophe Castaner, le patron de La République en Marche a en effet déclaré qu’il y aurait des « gagnants » et des « perdants » à la suite de la réforme des pensions de réversion. Ce qui est également sûr, c’est qu’avec la réforme envisagée du régime des retraites et l’introduction du système de retraite à point, la réversion serait considérablement diminuée.
Aujourd’hui, 4,4 millions de Français touchent une pension de réversion, ce qui représente environ un quart du total des retraités. Une très large majorité (89%) sont des femmes. Et pour plus d’un million d’entre elles, c’est leur seul revenu. Un complément de retraite indispensable pour celles qui ont eu de petits salaires, des temps de travail partiels où ont dû s’arrêter de travailler pour élever les enfants.
Le maximum d’une pension de réversion est de moins de 900 euros. La moyenne s’établit autour de 500 euros.
Emmanuel Macron au Congrès de Versailles, désavouant les propos de certains de ses ministres, a nié vouloir supprimer les pensions de réversion, mais en précisant « pour les retraités actuels ». Ce qui signifie que le gouvernement envisage de les réduire voire de les supprimer pour les futurs retraités.
Supprimer ou même réduire la pension de réversion serait catastrophique pour des millions de personnes.
L’UCR est opposée à toute remise en cause des pensions de réversion aujourd’hui et demain. Bien au contraire, nous demandons que le taux des pensions de réversion soit porté à hauteur de 75% de la pension du conjoint décédé, sans conditions d’âge ni de ressources.
La pension de réversion doit être étendue aux pacsés et aux concubins dans les mêmes conditions.
La CGT retraités – Communiqué du 12 juillet 2018

MOBILISATION INTERPROFESSIONNELLE LE 28 JUIN 2018

En Charente Maritime 2 rassemblements sont prévus
La Rochelle
o à 11heures devant la Gare
Saintes
o à 9 heures, dans le hall de l’Hôpital, à l’occasion de la réunion du Conseil de surveillance en vue d’empêcher la tenue de celle-ci.
o à 10 h 30, devant la gare de Saintes, avec les cheminots en grève.

Les retraités ont toutes les raisons de se mobiliser avec les actifs tant les attaques sont lourdes de conséquences, telles la dernières en date étant la non revalorisation des APL, une probable remise en cause, partielle ou totale, des pensions de réversion, la remise en cause de l’augmentation du nombre de logements sociaux.
Contrairement à ce que nous avions pensé, les manifestations du 14 juin ont rassemblés moins de monde que celles du 15 mars. 400 à 500 à La Rochelle, 280 à Saintes, 300 à Rochefort c’est quasiment 3 fois moins que le 15 mars. Il nous faut redresser la barre, car Macron et les siens ne sont pas en vacances et continuent les saccages de nos conquis sociaux. On a eu trop de mal pour les conquérir sans réagir au fur et à mesure qui nous les suppriment.

Nous vous demandons de transférer à tous vos contacts, par téléphone, par courriels ou par tracts cet appel à toutes les sections de retraités de vos territoires et de votre profession.
L’appel de l’union départemental
Le communiqué unitaire national

Le 14 juin pour l’augmentation des pensions

LE 14 JUIN
POUR L’ANNULATION DE LA HAUSSE DE LA CSG
POUR L’AUGMENTATION DES PENSIONS

3 Manifestations le jeudi 14 Juin 2018 à 10H30 :
La Rochelle Place de Verdun
Saintes, Place Bassompierre
Rochefort, Place Colbert
La mobilisation actuelle témoigne d’un profond mécontentement à l‘égard de la politique menée par le gouvernement sous la présidence d’Emmanuel Macron. Après des années de disette, la hausse de la CSG, pour une très grande majorité de retraités, a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Dans le même temps il augmente la CSG pour les salariés actifs, hausse compensée, en 2019, …
Le mécontentement des retraités reste vif et ils n’ont que faire des mercis de Macron.
Le tract de la CGT
Le tract intersyndical
La pétition
La pétition en ligne http://www.retraitesencolere.fr/

Le 22 mars POUR LE SERVICE PUBLIC, LES EMPLOIS, LES SALAIRES

ENSEMBLE, MANIFESTONS LE 22 MAI 2018
LA ROCHELLE 10 H 30 Devant la Gare
SAINTES 10 H 30 Palais de Justice

Le 22 mai prochain, les salariés des fonctions publiques (Etat, hospitalière, territoriale) seront dans l’action. L’ensemble des organisations syndicale refuse les mesures prises et envisagées à l’encontre des agents des fonctions publiques. Même, s’ils défendent leurs statuts, ils se battent aussi contre les 120 000 suppressions d’emplois qui vont dégrader les conditions d’accès des usagers à l’ensemble des services publics. Si l’on ajoute à cela la suppression de la taxe d’habitation qui va peser sur le budget des collectivités locales, il y a fort à parier que ce qui est gratuit, ou peu cher et public aujourd’hui sera payant et privé demain.

Les retraités sont des usagers des services publics et c’est à ce titre que nous devons les inviter à participer aux 2 manifestations à La Rochelle et à Saintes.

Lire l’appel de l’UCR CGT

Tract de l’UD CGT 17

« Marée Populaire » le samedi 26 mai 2018

POUR L’EGALITE, LA JUSTICE SOCIALE ET LA SOLIDARITE
MAREE POPULAIRE LE SAMEDI 26 MAI

Engagée aux cotés des salariés dans de nombreuses luttes au sein des entreprises,
des services publics pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité la CGT propose
une nouvelle journée de mobilisation le samedi 26 mai 2018.
Il s’agit de rassembler la jeunesse, les retraités, les salariés en emploi et hors de
l’emploi, les précaires ainsi que toutes celles et ceux qui, solidaires des luttes en
cours, ne sont pas encore engagés dans l’action.
Des initiatives diverses seront organisées localement, dans tous les départements,
pour permettre au plus grand nombre d’y participer.

Lire la suite du communiqué de la CGT

le tract inter-organisations

l’affiche

Organisations qui appelle

Signer la pétition pour exiger une loi de finances rectificative

L’intersyndicale qui s’est tenue le 11 mars à laquelle ont participé Olivier Jouchter et Alain Laporte pour la CGT.
Les 2 propositions avancées par la commission exécutive de l’UCR-CGT ont été décidées :
1. Une campagne de signatures de la pétition pour exiger une loi de finances rectificative annulant la hausse de la CSG, la fin du gel des pensions et leur revalorisation, nous permettant de mobiliser les retraités.
2. Une journée d’action nationale unitaire pour le 14 juin. Temps fort pour le dépôt des pétitions auprès des députés qui ont voté la hausse de la CSG.
3. Dès jeudi, vous trouverez la pétition en ligne sur le site : http://www.retraitesencolere.fr
4. Nous allons mettre en place sur le site internet, la carte de France adaptée à la décision que nous allons prendre.
La prochaine rencontre intersyndicale aura lieu au siège de la FGRFP le 16 mai prochain.
Vous trouverez ci-joint la pétition unitaire, une feuille de signatures et un argumentaire sur la faisabilité de la loi finances rectificative.

1er mai, un appel unitaire en Charente Maritime

Rassemblements du 1er mai

Royan à 10h00 sur le parvis de la gare
Saintes à 10h30 devant le Palais de Justice
Rochefort à 10h30, Place Colbert
La Rochelle 9h00 : Prise de parole devant la plaque des accidentés du travail
9h30 : Recueillement devant la stèle de la Maison des Syndicats en mémoire des camarades morts pour la France
10h30 : Rassemblement Place de Verdun et Manifestation

Les organisations syndicales départementales de Charente-Maritime CGT, FO, FSU, SOLIDAIRES, UNEF de Charente Maritime, appellent les salariés actifs, retraités, privés d’emploi, les étudiants à des rassemblements et manifestations communes le 1er mai pour :
• La hausse des salaires et des retraites
• Le maintien des services publics et des statuts
• L’arrêt de la casse des établissements publics
• La défense de la Sécurité Sociale fondée sur le salaire différé et la répartition
• L’abrogation de la loi O.R.E. relative à l’Orientation et la Réussite des Etudiants
• L’abrogation de la loi Travail et des ordonnances Macron »
• L’abrogation du projet de réforme ferroviaire.

L’appel de l’UD CGT 17

l’appel intersyndical

19 avril 2018, Une journée de convergence qui en appelle d’autres

Sur 190 points de rassemblement et à l’appel, le plus souvent, de la seule CGT, près de 300 000 salari-é-e-s se sont mobilisés avec, parfois, des appels à la grève s’ajoutant à celui des cheminots, toujours aussi fortement et unitairement mobilisés.
En Charente Maritime 400 à 500 à La Rochelle, 250 à Rochefort et 450 à 500 à Saintes.
Des rassemblements ou cortèges déterminés malgré la période de congés. Salariés du privé, du public, électriciens et gaziers, usagers des services publics, retraités, jeunes lycéens et étudiants : rassemblés autour du refus de la société que Macron et son gouvernement nous proposent. Et, aussi, mobilisés sur leurs propres revendications …

Photos manif de Saintes

Communiqué confédéral

 

Le 19 avril 2018 les retraités continus

POUR L’ANNULATION DE LA HAUSSE DE LA CSG,
LA REVALORISATION DE NOS PENSIONS,
LE DEVELOPPEMENT DES SERVICES PUBLICS.
Rassemblements et manifestations :
A Rochefort : 10h30 Place Colbert
A La Rochelle : 11h00 du Commandant de la Motte Rouge
A Saintes : 10h30 Place Bassompierre
La colère des retraités ne faiblit pas après les énormes manifestations du 15 mars.
Le président de la République devra assumer une lourde responsabilité s’il persistait à ignorer le malaise, le mécontentement et la colère que sa politique engendre dans le pays.
Lorsque les conditions de travail et de vie de tant de salariés et de retraités sont mis en cause c’est que l’intérêt général lui-même est menacé.
LE 19 AVRIL LE POINT DE CONVERGENCES
La journée d’action interprofessionnelle du 19 avril, proposée par la CGT sera une pierre constitutive de ce grand rassemblement dont nous avons besoin pour arrêter la destruction de notre modèle social.
Retraité-e-s, fonctionnaires, cheminots, salaries des EHPAD et des hôpitaux, éboueurs, salaries en souffrance dans une multitude d’entreprises, étudiants, sans emploi… nous devons tous nous retrouver ce jour là pour ouvrir la voie à des solutions respectueuses de notre travail, passé, présentet àvenir,de notre santé, de notre dignité.
Les retraités réclameront l’annulation de la hausse de la CSG par une loi de finances rectificative.
C’est possible!

Tract d’appel de l’UD

  Appel Inter-syndical

Tract UCR 19 avril            Tract CSG