Accueil

Catégorie dans Evènements

Les retraités ne sont pas seulement en colère…

Ils veulent une revalorisation de leurs pensions le tract d’appel de l’UCR

Dans la continuité des journées d’actions des 3, 9 et 18 octobre 2018, les organisations de retraités cgt vont poursuivre pour mobiliser largement les retraités face au cortège de mesures de régression sociale prise par le gouvernement. Ainsi l’UCR et ses organisations entendent poursuivre leur démarche de déploiement et de renforcement. Tract de l’USR

Les initiatives du 14 décembre avec les salariés : Communiqué des fédérations
• A La Rochelle, 10h00 Place de la Motte Rouge
• A Rochefort, 10h30 Place Jean Louis FROT
• A Jonzac, 10h30 jardin public

Les initiatives « retraité.es » du 18 novembre
dans le cadre du communiqué des 9 organisations syndicales le communiqué de 9 organisations
11h00 devant les permanences des députés
• La Rochelle : 12 ter Rue Villeneuve
• Saintes: 1A Rue St Macoult
• Rochefort: 11 Rue Grimaux

Depuis des années nous sommes montrés du doigt, les dirigeants de notre pays nous traitent de nantis, d’égoïstes et s’attaquent à notre pouvoir d’achat en augmentant la CSG, en bloquant l’augmentation de nos pensions, en s’attaquant à notre droit à nous soigner, etc…

A plusieurs reprises, à l’appel de 9 organisations de retraités, plusieurs dizaines de milliers d’entre nous sont descendus massivement dans les rues de notre pays. Cela n’a pas suffi à faire reculer le gouvernement mais nous ne renonçons pas car nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir agir.

 

 

AVANT, LA REPUBLIQUE, C’ETAIT LA SEPARATION DES ÉGLISES ET DE L’ÉTAT

Avant, la République, c’était la Séparation des Églises et de l’État Aujourd’hui C’est « la réparation du lien abîmé entre l’Église et l’État » et les collectivités locales ! C’est la remise en cause à tous les niveaux de la loi de 1905 !
Il y a urgence à réagir dans l’unité en défense de la loi de 1905
Samedi 8 décembre à 11 H,
Place du Maréchal Foch devant la préfecture à La Rochelle.
NOTRE MESSAGE SERA SIMPLE :
NE TOUCHEZ PAS A LA LOI DE 1905 ET FAITES-LA RESPECTER !

Le Tract d’appel des organisations laïques

De la colère jaune à la colère rouge !

La Commission Exécutive de l’union départementale de Charente Maritime a décidé de s’inscrire dans l’action du 1er décembre et appelle l’ensemble des salariés, retraités et privés d’emplois à manifester leurs colères,

à 2 rassemblements :
La Rochelle 11h Place de Verdun
Rochefort 10h30 Parvis Jean Louis Frot

Le ras-le-bol fiscal, la baisse du pouvoir d’achat, réalité dans ce pays, génère un mouvement social citoyen.
La CGT a toute sa place dans ce mouvement, conformément à ces revendications et à ces valeurs.
L’augmentation du pouvoir d’achat :
• 1800€ par mois pour le salaire minimum avec répercussion de cette augmentation sur l’ensemble des grilles salariales mais aussi des pensions et des minima sociaux.
• Des impôts et des taxes plus justes
• Comme une baisse de la TVA à 5,5% pour les produits de première nécessité, notamment le gaz et l’électricité.
• Le rétablissement de l’impôt sur la fortune.
• Un prix unique et maîtrisé des carburants
• Une réindustrialisation du pays avec l’exigence d’une transition écologique.
• La prise en charge des transports publics.
Gagner sur ces revendications permettrait de vivre dans une société plus juste, plus solidaire !
La CGT appelle les citoyens à ne pas laisser dévoyer leur colère par ceux qui distillent des idées xénophobes, racistes et homophobes.
Nous refusons de mêler nos voix avec ceux qui, comme le patronat, font volontairement l’amalgame entre taxes et cotisations sociales.
Nous réaffirmons le besoin de services publics de qualité sur l’ensemble du territoire.
Par ses initiatives, sa volonté de rassemblement et d’unité, la CGT est au service des salariés, des citoyens pour un monde de progrès et de justice sociale. Elle prendra toutes les initiatives dans la période pour permettre à ceux qui luttent de s’organiser afin de gagner sur leurs justes revendications.

L’appel de UCR CGT

La carte pétition ====>

La déclaration de l’UD CGT 17 lire
La Déclaration de la commission exécutive confédérale lire

Violences Sexistes et Sexuelles, ça SUFFIT !

Partie prenante dans le mouvement #NOUSTOUTES, la CGT appelle à toutes les mobilisations unitaires du samedi 24 novembre 2018, dans les territoires et les entreprises.
Vous trouverez donc ci-dessous l’appel au rassemblement de La Rochelle, à 14h00 place de Verdun fait, entre autre, par l’association « Osons le féminisme », association avec qui nous avons travaillé dans le cadre des initiatives du 8 mars depuis maintenant trois. Le tract CGT

https://www.cgt.fr/actualites/international/interprofessionnel/discriminations-droit/noustoutes-le-24-novembre

Après le 18 octobre les 9 organisations vont proposer des suites

Les manifestations du 18 octobre dans les grandes villes de France, à l’appel de 9 organisations de retraités rejointes par 6 associations, ont démontré une fois de plus que les retraité-e-s n’acceptent pas le sort que leur réserve le gouvernement. De toutes les initiatives organisées pour préparer les 95 rassemblements, les militants rapportent l’extrême mécontentement, voire l’exaspération des retraités et des personnes âgées.
Le communiqué de l’UCR CGT                                      Le communiqué de l’intersyndical

En Charente Maritime des délégations de retraités ont rencontré à:
• La Rochelle : 150 à 200 participants, délégation reçue par Olivier Falorni ==>la motion
• Saintes: 110 participants, délégation reçue par l’attaché parlementaire de Jean-Philippe Ardouin, le député s’est engagé à recevoir une délégation prochainement
• Rochefort: entre 120 et 150 participants, délégation reçue par l’attaché parlementaire de Frédérique Tuffnell, la députée doit recevoir une délégation vendredi 26 octobre à 17H30, nous allons donc rappeler à un rassemblement devant sa permanence.

Nous avons donc toutes les raisons de poursuivre et d’élargir la mobilisation des retraités.

 

Retraités mal traités, ça suffit

Ce 9 octobre est une nouvelle journée réussie le communiqué confédéral
1800 à La Rochelle
500 à Rochefort
800 à Saintes
Salariés actifs, lycéens et étudiants, chômeurs et retraités
Tous ensemble contre la politique de Macron
Les retraités continuent le 18 octobre 18 devant la permanence des députés de La Rochelle, Rochefort et Saintes à 10h30 – le tract

Le 3 octobre, à l’assemblée nationale, les députés de la république en marche méprisent la délégation qui était venue porter plus de 300.000 pétitions, dont 3512 de Charente Maritime
Le communiqué de l’UCR CGTla vidéo

Les organisations de retraités CGT, FO, FSU, FGRFP et LSR de Charente- Maritime appellent à se mobiliser massivement le 9 octobre 2018.

A LA ROCHELLE, PLACE DE VERDUN à 10H30  Tract1  Tract2 

A ROCHEFORT, PLACE COLBERT à 10H30  Tract1 Tract2

A SAINTES, Devant le Palais de Justice à 10h30 Tract1 Tract2

Les retraités dans le viseur du gouvernement

Une nouvelle fois le gouvernement s’en prend aux retraités en les montrant du doigt et en s’ataquant à leur pouvoir d’achat. Rappelez-vous, il y a quelques semaines, Emanuel Macron parlait du « pognon de dingues » que coûteraient « les aides sociales ». Aujourd’hui il montre ce qu’il appelle les aides sociales : les pensions de retraite, les allocatons familiales, les APL, etc. Après la non revalorisaton des pensions pour 2018, après la hausse de la CSG de 1,7 point, c’est aujourd’hui l’annonce d’une revalorisaton de 0,3% en 2019 et 2020, très netement en dessous des prévisions de l’infaton. Entre juillet 2017 et juillet 2018, les prix ont augmenté de 2,3%, et, selon les prévisions l’infaton devrait être de 1,8% en 2019 et 2020.

Perte de pouvoir d’achat, entre 2018 et 2020 pour une pension mensuelle de 1500€ bruts,
soit environ 1375€ nets

Touche pas à ma pension de reversion

Le communiqué

Après la suppression par Nicolas Sarkozy en 2014 de la demi-part du quotient familial accordée aux veufs et veuves, suivie par le plafonnement des majorations pour enfants, c’est maintenant la pension de réversion qui est visée.
Depuis des années les différents gouvernements rêvent de la supprimer.
Chaque jour, nous avons une série d’annonces aussitôt démenties. Qui croire ? Ce qui est sûr, c’est que ce gouvernement a bien la volonté de réformer les pensions de réversion. Christophe Castaner, le patron de La République en Marche a en effet déclaré qu’il y aurait des « gagnants » et des « perdants » à la suite de la réforme des pensions de réversion. Ce qui est également sûr, c’est qu’avec la réforme envisagée du régime des retraites et l’introduction du système de retraite à point, la réversion serait considérablement diminuée.
Aujourd’hui, 4,4 millions de Français touchent une pension de réversion, ce qui représente environ un quart du total des retraités. Une très large majorité (89%) sont des femmes. Et pour plus d’un million d’entre elles, c’est leur seul revenu. Un complément de retraite indispensable pour celles qui ont eu de petits salaires, des temps de travail partiels où ont dû s’arrêter de travailler pour élever les enfants.
Le maximum d’une pension de réversion est de moins de 900 euros. La moyenne s’établit autour de 500 euros.
Emmanuel Macron au Congrès de Versailles, désavouant les propos de certains de ses ministres, a nié vouloir supprimer les pensions de réversion, mais en précisant « pour les retraités actuels ». Ce qui signifie que le gouvernement envisage de les réduire voire de les supprimer pour les futurs retraités.
Supprimer ou même réduire la pension de réversion serait catastrophique pour des millions de personnes.
L’UCR est opposée à toute remise en cause des pensions de réversion aujourd’hui et demain. Bien au contraire, nous demandons que le taux des pensions de réversion soit porté à hauteur de 75% de la pension du conjoint décédé, sans conditions d’âge ni de ressources.
La pension de réversion doit être étendue aux pacsés et aux concubins dans les mêmes conditions.
La CGT retraités – Communiqué du 12 juillet 2018

MOBILISATION INTERPROFESSIONNELLE LE 28 JUIN 2018

En Charente Maritime 2 rassemblements sont prévus
La Rochelle
o à 11heures devant la Gare
Saintes
o à 9 heures, dans le hall de l’Hôpital, à l’occasion de la réunion du Conseil de surveillance en vue d’empêcher la tenue de celle-ci.
o à 10 h 30, devant la gare de Saintes, avec les cheminots en grève.

Les retraités ont toutes les raisons de se mobiliser avec les actifs tant les attaques sont lourdes de conséquences, telles la dernières en date étant la non revalorisation des APL, une probable remise en cause, partielle ou totale, des pensions de réversion, la remise en cause de l’augmentation du nombre de logements sociaux.
Contrairement à ce que nous avions pensé, les manifestations du 14 juin ont rassemblés moins de monde que celles du 15 mars. 400 à 500 à La Rochelle, 280 à Saintes, 300 à Rochefort c’est quasiment 3 fois moins que le 15 mars. Il nous faut redresser la barre, car Macron et les siens ne sont pas en vacances et continuent les saccages de nos conquis sociaux. On a eu trop de mal pour les conquérir sans réagir au fur et à mesure qui nous les suppriment.

Nous vous demandons de transférer à tous vos contacts, par téléphone, par courriels ou par tracts cet appel à toutes les sections de retraités de vos territoires et de votre profession.
L’appel de l’union départemental
Le communiqué unitaire national

Le 14 juin pour l’augmentation des pensions

LE 14 JUIN
POUR L’ANNULATION DE LA HAUSSE DE LA CSG
POUR L’AUGMENTATION DES PENSIONS

3 Manifestations le jeudi 14 Juin 2018 à 10H30 :
La Rochelle Place de Verdun
Saintes, Place Bassompierre
Rochefort, Place Colbert
La mobilisation actuelle témoigne d’un profond mécontentement à l‘égard de la politique menée par le gouvernement sous la présidence d’Emmanuel Macron. Après des années de disette, la hausse de la CSG, pour une très grande majorité de retraités, a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Dans le même temps il augmente la CSG pour les salariés actifs, hausse compensée, en 2019, …
Le mécontentement des retraités reste vif et ils n’ont que faire des mercis de Macron.
Le tract de la CGT
Le tract intersyndical
La pétition
La pétition en ligne http://www.retraitesencolere.fr/

Le 22 mars POUR LE SERVICE PUBLIC, LES EMPLOIS, LES SALAIRES

ENSEMBLE, MANIFESTONS LE 22 MAI 2018
LA ROCHELLE 10 H 30 Devant la Gare
SAINTES 10 H 30 Palais de Justice

Le 22 mai prochain, les salariés des fonctions publiques (Etat, hospitalière, territoriale) seront dans l’action. L’ensemble des organisations syndicale refuse les mesures prises et envisagées à l’encontre des agents des fonctions publiques. Même, s’ils défendent leurs statuts, ils se battent aussi contre les 120 000 suppressions d’emplois qui vont dégrader les conditions d’accès des usagers à l’ensemble des services publics. Si l’on ajoute à cela la suppression de la taxe d’habitation qui va peser sur le budget des collectivités locales, il y a fort à parier que ce qui est gratuit, ou peu cher et public aujourd’hui sera payant et privé demain.

Les retraités sont des usagers des services publics et c’est à ce titre que nous devons les inviter à participer aux 2 manifestations à La Rochelle et à Saintes.

Lire l’appel de l’UCR CGT

Tract de l’UD CGT 17